C’est quoi la sophrologie?

La sophrologie est un mot créé à partir des termes grecs :
sos σωs, « équilibre » / phren φρηυ, « conscience», «esprit» / logos λογία, « étude» qui signifie ÉTUDE de la CONSCIENCE en ÉQUILIBRE.
C’est une méthode qui permet à tout un chacun d’être capable, par soi-même et au terme de quelques séances, de ramener sa conscience à un état d’équilibre, de sérénité.

Cette méthode est créée en 1960 par Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre, en prenant appui sur des techniques d’hypnose mais également sur la psychiatrie phenomenologique.

Ce courant de la psychiatrie est une approche par laquelle le psychiatre ne doit pas avoir d’a-priori, ni de jugement sur l’expérience que vit le patient, ce qui lui permettra de mieux se comprendre, et peut-être de mieux accepter ce qu’il vit. Le Dr A. Caycedo observe cette pratique dans la clinique du Dr Binswanger, éminent psychiatre suisse.

Il reconnaîtra à Binswanger de lui avoir appris que :

« Le respect d’autrui est le premier pas à franchir quand on veut progresser dans la connaissance des phénomènes de la conscience humaine. Il m’a appris aussi à ne pas formuler de conclusions afin de laisser s’exprimer librement les différentes formes d’existence. »

Cette approche est ensuite complétée par 2 années en Orient, au cours desquelles il rencontre en Inde de nombreux maîtres yogis, puis des moines bouddhistes au Tibet, dont le Dalaï Lama, ainsi que des pratiquants du zen lors de son voyage au Japon.

Il y puisera de nombreuses techniques qui formeront la base de la sophrologie caycédienne, tout en éliminant leurs particularités culturelles ou religieuses, de manière à rendre cette pratique accessible aux Occidentaux.

Aujourd’hui, tout le monde peut être amené à consulter une sophrologue, car la sophrologie s’adapte à tout type de problématique et de profil, que ce soit :

– Pour mieux se préparer à un événement futur, l’envisager sous un angle positif et donner le meilleur de soi-même le jour J
– Ou globalement mieux gérer ses émotions, et trouver plus de vitalité et de bien-être.

La sophrologie va notamment améliorer la qualité de votre sommeil, également vos capacités de concentration et de mémoire. La sophrologie fait partie des thérapies brèves. Cependant, un accompagnement en sophrologie ne se substitue pas à un avis médical.

1. Principe du schéma corporel comme réalité vécue
L’amélioration de la conscience de soi passe par la conscience du corps et par les sensations vécues dans l’instant présent.

2. Principe de réalité objective
Accueillir tout ce qui se présente à la conscience, les phénomènes vécus, sans chercher à les interpréter ni à les juger. C’est le principe de non-jugement.

3. Principe d’action positive
Se focaliser sur le positif : ce qui va bien dans le corps, les bons souvenirs, les projets, tout ce qui apporte du positif, pour rendre la conscience elle-même plus positive et plus sereine.

4. Principe d’adaptabilité
Les postures, les gestes sont toujours adaptés en fonction des aptitudes de chacun.